02. Je vais vivre

Je ne mourrai pas. Je m’en vais sur l’heure,
en ce jour saturé de volcans,
vers la multitude, vers la vie.
C’est une affaire réglée,
à présent que les forbans flânent
avec la “culture occidentale” dans les bras,
avec les mains qui massacrent en Espagne
et les gibets qui oscillent dans Athènes
et le déshonneur qui gouverne au Chili
et j’arrête de conter.
Je m’en tiens là,
avec des paroles et des peuples et des chemins
qui m’appellent à nouveau et qui,
de leurs mains constellées, frappent à ma porte.